Tout ce que vous voulez savoir sur les contrats au Québec, au Canada et ailleurs.

divider

Blog

separator


Contrat de mariage

/ 0 Comments /

Si vous prévoyez de vous marier ou de cohabiter avec une autre personne au Canada, que ce soit du sexe opposé ou de même sexe, vous pouvez envisager de conclure un contrat de mariage, ou accord de cohabitation. Correctement rédigé, ces accords peuvent être très utiles. Il y a des facteurs qui doivent être pris en considération afin de s’assurer qu’un accord de cohabitation ou contrat de mariage pourra effectivement vous protéger si votre relation se termine, ou si vous choisissez de divorcer.

Environ un tiers de tous les mariages au Canada se terminent par un divorce, et le taux de divorce est un peu plus élevé pour les remariages. Les taux de dissolution sont encore plus élevés parmi les couples qui cohabitent au Canada. Le risque de divorce est le plus élevé en général après seulement quatre ans de mariage (par Statistique Canada). À la lumière de ces statistiques, est-ce vraiment de mauvais goût pour planifier un divorce ? Nous espérons que vous n’aurez jamais besoin de compter sur votre contrat de mariage ou accord de cohabitation, mais si cela devient nécessaire, vous aurez besoin d’un accord qui est bien rédigée.

Vous pouvez choisir de ne pas vous marier, mais de vivre avec votre partenaire. Les conjoints de fait n’ont pas droit à la protection en vertu de la Loi sur les relations familiales qui prévoit un intérêt présumé de 50% en «biens familiaux». Les conjoints de fait au Canada doivent démontrer un intérêt à des actifs. Malgré le fait que les relations de « Common Law » au Canada sont traitées différemment que les mariages, une relation de « Common Law » d’une durée suffisante, ou lorsque les enfants sont impliqués, peut impliquer à la fois une pension alimentaire pour l’enfant et des intérêts de propriété importants.

Sans le contrat de mariage, la Loi sur les relations familiales prévoit que lors de la survenance d’un événement déclencheur, chaque conjoint marié a droit à la moitié de tous les biens familiaux en cas de dissolution du mariage. Les tribunaux disent souvent que quand vous vous mariez, vous annoncez au monde entier que vous entrez dans un partenariat économique, et que vous acceptez que vos obligations alimentaires peuvent vraiment continuer bien au-delà de la fin de votre mariage. Si vous entrez dans le contrat de mariage, vous décidez de ce qui est juste. Vous déterminez quelle est la part de vos actifs, et quel est le montant de l’aide, le cas échéant, que vous êtes prêt à fournir à votre partenaire dans le cas ou votre relation se termine.

Vous pouvez entrer dans un accord de cohabitation au Canada à n’importe quel moment au cours de votre relation, mais il est préférable de le faire avant de commencer.

Contrat de mariage fait pour le Québec, pour les gens qui veulent se marier à l’étranger. Ce contrat est en anglais et a été fait par un professionnel.

Nous fournissons des contrats de qualité professionnelle à prix bas. Vous pouvez vous sentir en sécurité parce que nos contrats sont fait par des avocats professionnels. 

separator

Abonnez-vous à notre bulletin

Vérifiez votre adresse email et confirmer l\\\\\\\\\\\\\\\'abonnement